Fermer
Accueil > Le Groupe MGEN > Actualités et presse > Toutes nos actualités > L’Éducation nationale recrute !
mardi 12 septembre 2017

L’Éducation nationale recrute !

Du 12 septembre au 12 octobre 2017, le ministère de l’Éducation nationale recrute des enseignants en école maternelle, élémentaire, au collège, au lycée général, technique ou professionnel.

Après réussite aux concours, vous serez formé dans les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE). En qualité de fonctionnaires stagiaires, vous recevrez une formation en alternance rémunérée, comprenant d’une part des enseignements théoriques et pratiques et, d’autre part, des stages en responsabilité.

Vous êtes étudiant en première ou deuxième année de master ? Vous êtes diplômé d’un master en recherche d’une reconversion professionnelle ?  Vous pouvez vous inscrire aux concours de l’enseignement. Vous n’avez pas de diplôme de niveau master ? Vous pouvez vous inscrire au troisième concours, accessible à tous ceux qui peuvent justifier d’au moins cinq ans d’expérience professionnelle dans le secteur privé.

Comment devenir enseignant dans le cadre d'une reconversion professionnelle ?

Vous avez une expérience professionnelle et vous souhaitez changer de métier ou reprendre une activité ? En fonction de votre parcours, de vos diplômes, plusieurs voies s'offrent à vous pour réussir votre reconversion professionnelle :

  • Par la reprise d'études universitaires en intégrant le master Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (master dans les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation -ESPE)
  • Par des parcours de formation adaptés en ESPE

Inscrivez-vous aux concours de l’enseignement 

Ils ont passé le concours dans le cadre d'une reconversion professionnelle

Hélène a quitté son emploi dans la communication pour devenir professeure des écoles

Vous avez passé et réussi le concours, c'était comment ?

Hélène : « Cela faisait 4 ans que j'avais terminé mes études, cela a donc été un vrai défi pour moi de me confronter de nouveau à ce type d'épreuve, de me remettre en situation d'examen. L'oral a été particulièrement stressant, mais m'a aussi confortée dans l'idée que je voulais être enseignante ! »

Si vous aviez un conseil à donner à un candidat qui hésite ?
« Si vous avez vraiment la "fibre" enseignante, alors n'hésitez pas, foncez ! Même si vous avez peur et manquez de confiance en vous, les jurys remarqueront votre motivation, et elle pourra faire la différence. Par contre, il ne faut pas se lancer dans ce métier par dépit, "faute d'avoir trouvé mieux". Enseignant, c'est un métier à temps plein, il faut vouloir s'y consacrer pleinement. »

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous reconvertir et devenir professeure ?
« L'élément décisif a été mon emménagement à Saint-Denis, dans le 93 : un choc social très fort ! Très vite j'ai eu envie de m'investir pour les habitants des quartiers défavorisés de la ville, et notamment auprès des enfants. Petite, j'ai aimé apprendre, aller à l'école, et j'ai eu la chance d'avoir des enseignants passionnés qui m'ont donné le goût du savoir. Je leur en serai toujours très reconnaissante. Et je veux transmettre cela à mon tour. »

Qu'est-ce qui vous motive au quotidien dans la pratique de votre métier ?
« La relation avec les élèves me fascine. J'ai l'impression d'avoir un super pouvoir, celui de les aider à grandir et à devenir des personnes heureuses et épanouies. Enseigner, c'est simplement le plus beau, le plus humaniste et le plus utile métier du monde. »

Retour haut de page