Image MGEN
Votre mutuelle

Semaine européenne de la vaccination : la meilleure protection, c’est la vaccination !

La 13ème édition de la Semaine européenne de la vaccination se déroule du 24 au 30 avril 2019. Cet événement, coordonné par le ministère des Solidarités et de la Santé et Santé publique France, est piloté en région par les Agences régionales de santé (ARS) avec le concours de nombreux partenaires nationaux dont le groupe MGEN.
L'ensemble des régions françaises participent à cet événement en association avec les professionnels de santé, les centres de protection maternelle et infantile, les associations, les collectivités locales et d’autres services de l’État (Éducation nationale, Travail, Jeunesse et Sports…), sous la forme d’actions d'information et de sensibilisation en direction du grand public.
Pour connaître les actions organisées près de chez vous par MGEN avec ses partenaires, rapprochez-vous de votre section départementale MGEN.

L’enjeu de cette campagne est d’accroître la couverture vaccinale pour lutter contre les maladies graves.
Se faire vacciner sert à se protéger individuellement des maladies mais c’est aussi un geste citoyen qui sert l’intérêt collectif. Seul un taux élevé de personnes vaccinées au sein de la population permet de se protéger des maladies infectieuses, et d’éviter une pandémie. C’est pourquoi, être à jour de ses vaccinations est essentiel. Cette campagne doit être l’occasion pour tous de faire le point sur ses vaccinations, quel que soit son âge !

La France, le pays de Pasteur, est l’un des pays développés où l’on est le plus réticent à se faire vacciner !
Depuis fin 2017 en France, on observe une recrudescence des cas de rougeole, faisant craindre une épidémie d’ampleur importante. Selon l'Organisation des nations unies (ONU), la France est ainsi le 10ème pays du monde ayant enregistré les plus fortes hausses de cas en 2018, tous les autres étant des pays émergents, en développement ou pauvres (Ukraine, Philippines, Brésil, Yémen, Venezuela, Serbie, Madagascar, Soudan et Thaïlande).
Depuis début 2019, plus de 560 cas de rougeole ont déjà été déclarés en France, dans 67 départements, dont 174 (31%) hospitalisés (10 en réanimation), 48 (9%) compliqués de pneumopathies, 1 décès (encéphalite).
Dans 91% des cas, les patients n’étaient pas ou mal vaccinés.
Actuellement, aucun département n’atteint le taux requis de 95% de couverture vaccinale à 2 ans pour les 2 doses de vaccin permettant d’interrompre la propagation du virus.

Protégeons-nous, protégeons nos proches et tous les autres et portons ce message citoyen !

En savoir plus :

en temps réel