Fermer
Accueil > FAQ

FAQ

Rejoindre la MGEN

Comment m'affilier en Sécurité sociale ?

Contactez-nous pour obtenir un dossier d’affiliation et retournez-le complété et accompagné des pièces justificatives nécessaires à votre section départementale.

Si vous êtes fonctionnaire, votre dossier sera traité par la section départementale de votre lieu d’affectation.

Si vous n’êtes pas fonctionnaire, votre dossier sera traité par la section départementale de votre lieu d’habitation.

Comment adhérer à la complémentaire MGEN ?

Pour adhérer à la complémentaire MGEN, vous devez être dans le champ d’adhésion MGEN, c'est-à-dire être issus (liste non exhaustive) :

  • De l’Education nationale et/ou les services ministériels qui en dépendent ou en sont issus (Conservatoire des Arts et Métiers, …), la Recherche (ministère, CNRS, Inserm, …), l’Enseignement supérieur (universités, CROUS, la Culture (ministère, théâtres, bibliothèques, musées, …) ou la Jeunesse et les Sports ou l’Environnement (ministère, USEP, GRETA, ONC, …)
  • D’un établissement public ou privé fonctionnant en majorité avec des fonds publics et ayant une vocation de recherche, pédagogique et/ou culturelle (Centre Georges Pompidou, Mémorial de Caen, Centre du Génie industriel, Laboratoire national de dépistage du dopage, …)

Si vous êtes hors du champ d’adhésion, vous pouvez adhérer à la complémentaire MGEN Filia. Nous vous invitons à nous contacter pour déterminer avec vous l’offre qui vous correspond.

Est-ce que mon conjoint et mes enfants peuvent adhérer à la MGEN ?

Vous pouvez étendre votre couverture complémentaire à votre conjoint et/ou vos enfants moyennant le versement d’un complément de cotisation.

Qu'est-ce que le référencement ?

Le dispositif de référencement permet aux employeurs de la Fonction Publique d’Etat de contribuer à la protection sociale complémentaire de leurs agents, en versant directement à l’organisme référencé une participation financière.

Depuis le 1er juillet 2009 et pour 7 ans, la MGEN est le seul organisme référencé en tant que complémentaire santé et prévoyance des agents (actifs, retraités, ayants-droits) de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, de la Jeunesse et des Sports, de la Culture et de la Communication.

Services en ligne

Votre espace personnel

Créer votre espace personnel mgen.fr, entièrement sécurisé, en quelques clics. Cela vous permet de :

  • Visualiser vos prestations et services en matière d'habitat (suivi de la demande de souscription ; détails des contrats d'assurance emprunteur, chômage et/ou caution ; versements de prestations) 
  • Consulter vos remboursements en temps réel ;
  • Vous abonner aux relevés de prestations en ligne et être alerté de vos remboursements par courriel ;
  • Mettre à jour vos coordonnées : adresse, téléphone, adresse électronique ;
  • Modifier vos coordonnées bancaires pour vos prestations de santé ;
  • Télécharger directement ou commander votre attestation de droits si vous êtes géré en sécurité sociale par la MGEN ;
  • Déclarer directement en ligne la perte, le vol ou le dysfonctionnement de votre carte Vitale si vous êtes géré en sécurité sociale par la MGEN ;
  • Commander votre CEAM si vous êtes géré en sécurité sociale par la MGEN ;
  • Trouver un établissements de soins ou un professionnel de santé (praticien dentaire, ostéopathe, audioprothésiste) conventionné ou agréé avec la MGEN ;
  • Télécharger des formulaires et de la documentation.

Téléchargez le dépliant "Votre espace personnel vous simplifie la santé !" (pdf - 228 Ko)

Pour créer votre compte

Tout assuré social et/ou mutualiste géré par la MGEN possédant un n°insee individuel peut créer un compte Internet. C'est une opération simple et rapide. Rendez-vous sur la page de création de compte et complétez le formulaire (après vous être muni de votre n°Insee et de votre date de naissance).

Votre inscription validée , vous recevez par courriel un lien d'activation qui vous permettra d'accéder à votre espace.

Enregistrez alors un mot de passe personnel (8 à 14 caractères alphanumériques) qui vous servira pour vos prochaines connexions.

Veillez à renseigner un email valide et un n° de téléphone portable actif afin de faciliter une éventuelle opération de déblocage (en cas d'erreur de saisie des identifiants, oubli du code personnel, ...).

En savoir plus sur le mot de passe

Pour accéder à votre espace personnel, vous avez besoin de votre n°Insee (13 premiers chiffres indiqués sur votre carte Vitale) et d'un mot de passe que vous avez choisi lors de votre inscription. Ce mot de passe doit être composé de 8 à 14 caractères alphanumériques (lettres *, chiffres).

* Attention : les majuscules et minuscules doivent être respectées.

J'ai oublié mon mot de passe

Si vous avez oublié votre mot de passe, rendez-vous sur la page "Vous avez oublié votre mot de passe".

Après avoir saisi les informations personnelles permettant de vérifier votre identité, un lien d'activation vous sera adressé par courriel, ou un mot de passe temporaire par SMS, pour accéder à votre espace.

Il ne vous reste plus qu'à enregistrer un nouveau mot de passe personnel.

Mon compte est bloqué

Après trois erreurs de saisie du n°Insee et/ou du mot de passe, le compte se bloque automatiquement par mesure de sécurité. Pour débloquer votre compte rendez-vous sur la page "Débloquez votre compte".

Après avoir saisi les informations personnelles permettant de vérifier votre identité, un lien d'activation vous sera adressé par courriel, ou un mot de passe temporaire par SMS, pour accéder à votre espace.

Il ne vous reste plus qu'à enregistrer un nouveau mot de passe personnel.

* Votre n°Insee est indiqué sur votre carte Vitale (13 premiers chiffres inscrits) et votre date de naissance est renseigné, selon votre situation :

  • Si vous êtes seulement assuré(e) social(e) à la MGEN
    Sur vos relevés de prestations en haut à gauche
  • Si vous êtes géré(e) par la MGEN en Sécurité sociale et en mutuelle
    Sur vos relevés de prestations en haut à gauche
  • Si vous êtes seulement géré(e) en complémentaire par la MGEN
    Sur votre carte d'adhérent

Changement de situation et droits

Comment signaler un changement de situation personnelle ou professionnelle ?

Pour tout changement de situation personnelle (Changement d’adresse ou de coordonnées bancaires) ou professionnelle (Fin de contrat, disponibilité, mutation, retraite…) :

  • Depuis votre compte adhérent sur mgen.fr : déclarez en ligne votre changement d’adresse, de numéro de téléphone et d’adresse de courrier électronique dans la rubrique «Mon compte",  "modifier mes coordonnées".
  • Par courrier : téléchargez le formulaire Actualisation de situation du membre participant, imprimez-le et retournez-le complété à votre section accompagné des pièces nécessaires.

Vous recevrez un courrier de confirmation de votre changement de situation.

Attention : certains changements de situation nécessitent de mettre à jour votre carte Vitale. Cela vous sera alors précisé dans le courrier de confirmation que vous recevrez.

En savoir plus > Carte Vitale

Je pars à la retraite, puis-je rester à la MGEN ?

Si vous êtes affilié en Sécurité Sociale, votre dossier reste traité à la MGEN.

Vous avez par ailleurs la possibilité de rester couvert par la Complémentaire Santé MGEN.

Dans ce cas, téléchargez le formulaire Actualisation de situation du membre participant, imprimez-le et retournez-le complété à votre section accompagné des pièces nécessaires.

Je suis fonctionnaire titulaire : disponibilité et congé parental

En disponibilité ou en congé parental, mes droits Sécurité Sociale sont-ils maintenus ?

  • En disponibilité : vous bénéficiez d’un maintien de droit légal d’un an à partir de la date de mise en disponibilité. Le maintien de droit est conditionné à la résidence en France ou dans l’Union Européenne. Envoyez la copie de votre arrêté administratif de mise en disponibilité à votre section.
  • En congé parental : vous bénéficiez d’un maintien de droit pendant toute la durée de votre congé. Envoyez la copie de votre arrêté administratif d’octroi de congé parental à votre section.

En disponibilité ou en congé parental, mes droits en complémentaire sont-ils maintenus ?

Vous avez la possibilité de rester couvert par la Complémentaire Santé MGEN pendant toute la période de votre disponibilité ou de votre congé parental.

Je ne suis pas fonctionnaire : chômage ou changement de contrat de travail

Au chômage, mes droits Sécurité Sociale sont-ils maintenus ?

Si vous percevez des indemnités chômage :

Vous bénéficiez d’un maintien de vos droits pendant toute la période d’indemnisation chômage plus un an à partir de la date de fin d’indemnisation.

Au-delà de cette période, vous pourrez rester au sein du groupe MGEN en adhérant à MGEN Filia.

Si vous ne percevez pas d’indemnités chômage :

Vous bénéficiez d’un maintien de vos droits pendant un an à partir de la date de fin de votre contrat de travail.

Au-delà de cette période, vous pourrez rester au sein du groupe MGEN en adhérant à MGEN Filia.

Au chômage et en fin de contrat Education Nationale, puis-je rester mutualiste à la MGEN ?

Vous avez la possibilité de rester couvert par la Complémentaire Santé MGEN jusqu’au 31 décembre de l’année qui suit la date de fin de votre contrat (Exemple : Fin de contrat Education Nationale au 31/08/2011, maintien mutuelle possible jusqu’au 31/12/2012).

Je renouvelle/change de contrat de travail, comment mettre à jour mon dossier MGEN ?

Nous vous invitons à envoyer à votre section départementale la copie du justificatif officiel de votre changement de situation ou à nous contacter.

Enfants et conjoint

Comment rattacher mes enfants ou mon conjoint à ma Sécurité Sociale ?
  • Depuis votre espace adhérent : complétez le formulaire Demande de rattachement des ayant-droits téléchargeable dans la rubrique « formulaires » et adressez-le à votre section départementale.
  • Si vous ne disposez pas de compte adhérent, nous vous invitons à le créer en quelques clics ou à nous contacter.
Mon conjoint n’a plus de droits, comment le rattacher à ma Sécurité Sociale ?

Pour le rattachement de votre conjoint, s’il a déjà exercé une activité professionnelle et qu’il a perdu ses droits à la Sécurité Sociale, nous vous invitons à demander l’attestation de fin de droits à son ancienne caisse de Sécurité Sociale puis à nous contacter.

Comment effectuer un double rattachement pour mes enfants (à leur père et à leur mère) ?

Depuis votre espace adhérent : télécharger le formulaire Déclaration en vue du rattachement des enfants à chacun des parents assurés pour le bénéfice des assurances maladie et maternité, dans la rubrique « formulaires », complétez-le et adressez-le à votre section départementale.

Attention, ce formulaire de double rattachement doit être signé par les deux parents de l’enfant.

Si vous ne disposez pas de compte adhérent, nous vous invitons à le créer en quelques clics ou à nous contacter.

Comment rattacher mes enfants ou mon conjoint à ma complémentaire MGEN ?

Pour l’adhésion des membres de votre famille, vous devez compléter le formulaire Demande d’extension de la couverture familiale et l’adresser à votre section départementale.

Mon enfant devient étudiant, entre en apprentissage, entre dans la vie active, quelle est la procédure à suivre ?

Si votre enfant devient étudiant et entre dans l'enseignement supérieur Il doit s’affilier au régime obligatoire de Sécurité Sociale étudiante lors de son inscription dans l’établissement d'Enseignement Supérieur. L’affiliation Sécurité Sociale étudiante est obligatoire et gratuite pour les étudiants de 16 à 19 ans au cours de l’année universitaire (du 1er octobre au 30 septembre). L’affiliation Sécurité Sociale étudiante est obligatoire et payante pour les étudiants de 20 ans à 28 ans au cours de l’année universitaire (du 1er octobre au 30 septembre). Les étudiants boursiers sont exonérés de la cotisation Sécurité Sociale étudiante.

Votre enfant peut rester couvert par la complémentaire Santé MGEN. Il bénéficie de l’Offre Jeune MGEN.

Si votre enfant est en apprentissage ou entre dans la vie active Il doit s’affilier à la caisse de Sécurité Sociale correspondant à son activité professionnelle.

Il peut rester bénéficiaire enfant à la complémentaire MGEN sous conditions de ressources. (SMAL: Salaire mensuel d’appoint limite, 9 883 euros annuel en 2011)

Mon conjoint ayant-droit reprend une activité salariée, comment doit-il procéder ?

Votre conjoint ayant-droit doit s’affilier à la caisse de Sécurité Sociale correspondant à son activité professionnelle.

Carte vitale

J’ai besoin d’une attestation de droits, comment l’obtenir ?

Téléchargez directement ou commandez par mail ou courrier postal votre attestation de droits si vous êtes géré en sécurité sociale par la MGEN en allant dans votre espace personnel sécurisé

J’ai perdu ou on m’a volé ma carte Vitale, comment dois-je procéder ?

Si vous êtes géré(e) par la MGEN en Sécurité sociale, vous pouvez effectuer votre déclaration de perte, vol ou dysfonctionnement de votre carte Vitale directement en ligne dans votre espace personnel sécurisé.

Un formulaire de demande de nouvelle carte ainsi qu’une enveloppe dédiée vous seront transmis. Il conviendra de :

  • le compléter d’une photo d’identité, de votre signature
  • joindre une photocopie de votre pièce d’identité
  • renvoyer le tout  sous 15 jours dans l’enveloppe dédiée

Vous pourrez également suivre les étapes de création de votre nouvelle carte Vitale qui vous sera envoyée trois à quatre semaine.

Si vous retrouvez votre carte Vitale déclarée perdue ou volée, vous devez la restituer à la MGEN.

Quel délai pour obtenir une nouvelle carte Vitale ?

Le délai de délivrance de la nouvelle carte dépend essentiellement :

  • De la rapidité du renvoi complet de votre formulaire "nouvelle carte Vitale"
  • Du respect strict des consignes figurant sur le courrier d'accompagnement et au verso du formulaire (type de photo, écriture en noir, absence de ratures…)

Dans tous les cas, le délai minimum d’obtention d’une nouvelle carte ne peut être inférieur à quatre semaines.

Ma carte Vitale ne fonctionne pas, comment dois-je procéder ?

Nous vous recommandons de mettre à jour votre carte Vitale sur une borne prévue à cet effet (disponible dans les pharmacies, centres de Sécurité Sociale, sections départementales MGEN…).

Si le dysfonctionnement persiste, vous devez l'envoyer à la MGEN accompagnée du formulaire de dysfonctionnement (PDF - 62 Ko). Le nécessaire sera fait soit pour résoudre le problème et vous la restituer, soit fabriquer une nouvelle carte Vitale.

Quand mettre à jour ma carte Vitale ?

Vous devez mettre à jour votre carte Vitale sur une borne prévue à cet effet (disponible dans les pharmacies, centres de Sécurité Sociale…) au minimum une fois par an et à chaque changement de situation tel qu’un changement de votre état civil, en cas de maternité, après l’enregistrement d’une affection de longue durée ou en cas de déménagement…


Ma carte Vitale

Que dois-je faire de ma carte Vitale en cas de changement d'organisme de sécurité sociale?

Qu'il s'agisse :

- d'un simple changement de section départementale MGEN de rattachement

- ou d'un départ de la MGEN/d'une entrée à la MGEN vous devez conserver votre carte Vitale et pouvez continuer à l'utiliser.

Votre nouvel organisme vous informera lorsqu'il sera nécessaire de mettre à jour votre carte Vitale suite à l'actualisation de votre dossier.

 En savoir plus : la carte vitale

Télétransmission (Les échanges Noémie)

Que sont «les échanges Noemie» ?

Noémie est une norme informatique entre les organismes d'assurance maladie obligatoire et les organismes de complémentaire santé (mutuelles, …). Cette norme permet la transmission automatique et dématérialisée des décomptes de prestations de Sécurité sociale vers l’organisme complémentaire santé de l'assuré.

Si vos décomptes de Sécurité sociale mentionnent, par un message spécifique, cette transmission directe à votre complémentaire santé, vous n’avez plus à lui transmettre les décomptes Sécurité sociale.

Attention, dans certains cas, des justificatifs doivent toutefois être transmis afin de garantir la bonne prise en charge de votre complémentaire santé :

  • Cas du tiers payant partiel : Lorsque vous bénéficiez du tiers payant uniquement pour la part prise en charge par la Sécurité sociale et que vous avancez les frais relatifs à la part complémentaire, vous devez envoyer le décompte Sécurité sociale accompagné d’un justificatif des dépenses engagées (facture acquittée).
  • Pour les soins non remboursés par votre organisme d’assurance maladie et/ou pour lesquels vous pouvez bénéficier d’une prise en charge spécifique délivrée par votre organisme complémentaire (ex : prothèses dentaires, forfait contraception, frais annexes hospitaliers, actes de prévention…), vous devez transmettre la facture acquittée.

A tout moment, vous pouvez demander l’interruption des échanges NOEMIE auprès de votre complémentaire santé.

Quels sont les avantages des échanges NOEMIE ?

Cette transmission électronique simplifie vos démarches (pas d’envoi du décompte sécurité sociale) et permet des remboursements plus rapides.

Vous êtes géré(e) à la MGEN uniquement pour la partie Sécurité sociale

Qui peut bénéficier des échanges NOEMIE ?

Tout assuré social ou ayant droit, non mutualiste MGEN.

Comment  bénéficier des échanges NOEMIE ?

Pour en bénéficier, vous devez adresser à la MGEN une copie de votre attestation de droits Sécurité sociale en précisant que vous souhaitez la mise en place des échanges NOEMIE.
Assurez-vous toutefois que votre précédent organisme complémentaire a bien interrompu les échanges auprès de votre organisme d’assurance maladie à la date de votre adhésion à la MGEN. Tant que cela ne sera pas fait, la télétransmission sera bloquée.

Vous êtes géré(e) à la MGEN uniquement au titre de la complémentaire santé

Qui peut bénéficier des échanges NOEMIE ?

Tous les assurés et les ayants droit des Caisses Primaires d'Assurance Maladie du régime général de France métropolitaine et des Départements d'Outre Mer (sauf Mayotte).
Les échanges NOEMIE sont également possibles avec d’autres organismes d’assurance maladie : nous vous invitons à contacter la MGEN pour connaître les autres organismes concernés.

Comment bénéficier des échanges NOEMIE ?

Pour en bénéficier, vous devez adresser à la MGEN une copie de votre attestation de droits Sécurité sociale en précisant que vous souhaitez la mise en place des échanges NOEMIE.Dès que les échanges seront effectifs, la MGEN vous en informera par courrier.

Vous êtes adhérent(e) MGEN Filia

Qui peut bénéficier des échanges NOEMIE ?

Tous les assurés et les ayants droit des Caisses Primaires d'Assurance Maladie du régime général de France métropolitaine et des Départements d'Outre Mer (sauf Mayotte).
Les échanges NOEMIE sont également possibles avec d’autres organismes d’assurance maladie : nous vous invitons à contacter votre centre MGEN Filia pour connaître les autres organismes concernés.

Comment bénéficier des échanges NOEMIE ?

Pour en bénéficier, vous devez adresser à MGEN Filia une copie de votre attestation de droits Sécurité sociale en précisant que vous souhaitez la mise en place des échanges NOEMIE.Dès que les échanges seront effectifs, MGEN Filia vous en informera par courrier.

Soins et remboursements

Dentaire et optique

La prise en charge MGEN

Vous êtes pris en charge dès le 1er jour de votre adhésion pour tous vos frais de santé : Dentaire, Optique (vous avez accès à un important réseau d’établissements de santé et de praticiens conventionnés MGEN ainsi qu’à un réseau d’opticiens agréés), Hospitalisation, Frais médicaux courants, etc.

En savoir plus > La prise en charge MGEN

Quels sont les délais pour mes remboursements ?

Les informations relatives aux remboursements sont consultables dans votre espace adhérent sur le site Internet.

Si vous ne disposez pas d’espace adhérent, nous vous invitons à le créer.

Les délais de remboursement sont inférieurs à 5 jours en cas d’utilisation de la carte Vitale.

J’ai besoin de soins dentaires

Mon dentiste m’a donné un devis. Est-ce que je dois vous le transmettre ?

Nous vous invitons à adresser le devis à votre section par voie postale.

Comment la MGEN prend-elle en charge les soins prothétiques dentaires ?

La MGEN a signé une convention avec la CNSD (Confédération Nationale des Syndicats Dentaires) et deux syndicats de médecins stomatologistes afin d'améliorer l'accès aux traitements prothétiques. Cela se traduit par de meilleurs remboursements par la MGEN des couronnes et des bridges.

Pour bénéficier de ces accords, le mutualiste MGEN devra s'adresser à un praticien ayant adhéré à un de ces protocoles.

Pour simuler vos remboursements, rendez-vous sur la rubrique Remboursements dentaires.

Quels sont les avantages à se rendre chez un dentiste conventionné ?

La MGEN couvre en grande partie vos frais dentaires sans plafond annuel avec un reste à charge maîtrisé dans son réseau de praticiens. Vous bénéficierez de tarifs négociés, de la dispense d’avance de frais, d’une meilleure prise en charge …

Rendez-vous dans votre espace adhérent (rubrique conventionnement) pour découvrir la liste des dentistes conventionnés (26 500 chirurgiens dentistes et stomatologues, 443 centres dentaires).

Je dois porter des lunettes ou des lentilles

Comment serai-je remboursé de mes frais optiques ?

Pour simuler vos remboursements, rendez-vous sur la rubrique Remboursements optiques.

Quels sont les avantages à se rendre chez un opticien agréé MGEN ?

La MGEN a créé son propre réseau d’opticiens agréés partout en France, pour vous permettre de bénéficier d’équipements en optique de grande qualité, à des tarifs encadrés. Vous êtes sûr(e) de disposer de tarifs compétitifs au meilleur rapport qualité/prix.

Créé en juin 2008 et renouvelé en 2011, le réseau d’opticiens agréés par la MGEN est un réseau de professionnels répartis sur l’ensemble du territoire national pour vous permettre d’en trouver un près de chez vous.

Retrouvez la liste des opticiens agréés dans votre Espace adhérent (rubrique conventionnement).

Accident engageant la responsabilité d'un tiers (RCT : Recours contre tiers)

Dans quel cas, la responsabilité d’un tiers est-elle engagée ?
  • Agression,
  • Accident de circulation,
  • Attaques d’animaux domestiques,
  • Blessures consécutives à un défaut de fabrication d’un objet,
  • Glissades dans un magasin (sol mouillé, objet  au sol…)
  • Accident au cours d’une activité pour laquelle vous avez souscrit une assurance privée,
  • Fautes médicales …
Dans quel délai dois-je déclarer l’accident ?

Le plus rapidement possible après les faits

    Quel(s) document(s) dois-je fournir ?
    • Vous devez obligatoirement compléter la déclaration d’accident (pdf / 84 Ko) et, 
    • y joindre tout éventuel  rapport de police,  constat amiable, certificat médical ou compte rendu d’examen,  document pouvant consolider le dossier recours : témoignage…
      A qui dois-je adresser ma déclaration ?

      A mon centre MGEN habituel.

        Pourquoi dois-je déclarer ces accidents ?

        Toutes les dépenses consécutives à l’accident seront supportées par l’assurance du tiers responsable ou à défaut, par le responsable lui-même.
        Ce faisant, vous défendez le bon usage de vos cotisations et participez à la bonne gestion des fonds publics de l’Assurance Maladie et/ou de la MGEN.
        Pour information, ces gestes éco-responsables  permettent d’économiser près d’un milliard d’euros par an au niveau national et contribuent à lutter contre toute augmentation des cotisations.

          Quel impact sur mon dossier ?

          Cette déclaration d’accident n’a aucun impact sur le traitement de vos remboursements ni en termes de délai de remboursement, ni en termes de montant.

            Maternité

            Quand et à qui déclarer une grossesse ?

            La grossesse doit être déclarée dans les 14 premières semaines, à l'occasion du premier examen prénatal, à l'aide de l'imprimé intitulé Premier examen médical prénatal.

            Ce document est composé de trois volets :

            • les deux volets bleus sont à adresser à la Caisse d’Allocations Familiales,
            • le volet rose est à adresser à votre centre de Sécurité Sociale (la MGEN le cas échéant) accompagné des feuilles de soins correspondant à vos examens médicaux et de laboratoire.

            En savoir plus > Bien vivre ma maternité

            Quelle est la prise en charge des soins liés à ma maternité ?

            Toutes les prestations (relatives ou non à la grossesse, à l'accouchement ou à ses suites) sont prises en charge à 100%, sur la base du remboursement de la Sécurité Sociale :

             

            • Du 1er jour du sixième mois jusqu'à 12 jours après la date réelle de l'accouchement, au titre de l'assurance maternité ;
            • Au-delà, elles sont prises en charge au titre de l'assurance maladie.
            • De plus, certains actes sont pris en charge à 100% au titre de l'assurance maternité dès la déclaration de grossesse établie.

            En savoir plus > Bien vivre ma maternité :

             

            • La prise en charge par la Sécurité Sociale
            • Les congés de maternité et l’adoption
            • Le congé parental
            Quels ont les services proposés par la MGEN pour accompagner les futurs parents ?

            Affection longue durée / prise en charge à 100%

            Qu’est-ce qu’une affection de longue durée ? A qui dois-je m’adresser pour en faire la demande ?

            L’Affection de Longue Durée est un dispositif de prise en charge des patients concernés par des pathologies chroniques ou sévères.

            Il existe plusieurs catégories d'Affections de Longue Durée (ALD) pouvant être prises en charge à 100 % par l'Assurance maladie.

            Nous vous invitons à vous rapprocher de votre médecin traitant pour plus d’informations et pour une éventuelle demande de prise en charge à 100%.

            Le parcours de soins coordonnés

            Qu’est-ce que le parcours de soins ?

            La réforme de l’Assurance Maladie instaure un nouveau dispositif reposant sur le choix, par chaque assuré ou ayant droit de 16 ans ou plus, d’un médecin traitant, autour duquel les partenaires conventionnels mettent en place le parcours de soins coordonnés.

            C’est le médecin traitant, en concertation avec son patient, qui décide de recourir à d’autres consultations, par exemple de spécialistes.

            Ce dispositif prévoit la possibilité de majorer le reste à charge après consultation, pour les assurés qui n’ont pas procédé à cette désignation ou qui consultent directement un autre médecin sans orientation préalable par leur médecin traitant.

            Ainsi, hors parcours de soins, le taux de remboursement (sur la base Sécurité Sociale) est actuellement de 30% au lieu de 70%. De plus, hors parcours de soins, le médecin peut appliquer des dépassements autorisés, qui ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale.

            Vous êtes dans le parcours de soins si vous avez désigné un médecin traitant et que :

            • vous consultez votre médecin traitant,
            • vous consultez un autre médecin sur orientation de votre médecin traitant,
            • vous consultez directement un médecin en accès direct autorisé, pour les actes permis à l’accès direct : le gynécologue, l’ophtalmologue, le psychiatre (ou le neuropsychiatre si vous avez entre 16 et 25 ans), le stomatologue (sauf pour des actes chirurgicaux).

            En dehors de ces cas, vous êtes hors parcours de soins, sauf en cas d’urgence, ou si vous êtes hors résidence habituelle (par exemple en vacances), ou si vous consultez le médecin remplaçant en l’absence de votre médecin traitant.

            En savoir plus > le parcours de soins

            La déclaration d’un médecin traitant est-elle obligatoire ?

            La déclaration d’un médecin traitant n’est pas obligatoire. Cependant, l’Assurance Maladie prévoit des pénalités pour les remboursements si vous n’avez pas de médecin traitant déclaré ou si vous n’êtes pas dans le parcours de soins : 30% au lieu de 70% pour la part Sécurité Sociale.

            Comment déclarer son médecin traitant ?

            Vous avez le libre choix de votre médecin traitant. 

            Vous devez le déclarer à votre caisse de Sécurité Sociale (la MGEN le cas échéant) en adressant le formulaire Désignation médecin traitant que vous aurez rempli avec votre médecin.

            Si vous changez de médecin traitant, vous devez renvoyer à votre caisse de Sécurité Sociale une nouvelle déclaration dûment remplie.

            Partir à l’étranger

            Je pars en vacances dans l’Union Européenne /Espace Economique Européen ou en Suisse : comment obtenir la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) ?

            Si vous êtes géré en Sécurité Sociale par la MGEN, vous pouvez commander votre carte directement dans votre Espace adhérent (rubrique «formulaires») :

            • Vous la recevrez dans un délai de quinze à vingt jours.
            • En cas de départ immédiat, nous vous ferons parvenir un certificat provisoire de remplacement, valable trois mois.

            Si vous n’êtes pas couvert en Sécurité Sociale par la MGEN, adressez-vous à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

            En savoir plus > Préparer vos vacances à l’étranger

            Quand faut-il demander la CEAM ?

            Demandez la CEAM à l’avance, deux semaines minimum avant votre départ, lors d’un séjour temporaire dans un des vingt-huit Etats membres de l’Union Européenne, ou en Norvège, Islande, Liechtenstein, Suisse.

            Dans un pays hors Europe : quelle est ma couverture et comment bénéficier du remboursement de soins reçus à l’étranger ?

            Vous partez faire un séjour dans un pays qui n’est pas membre de l’Espace économique européen. Avant votre départ, contactez-nous ou renseignez-vous auprès de votre caisse d’Assurance Maladie pour savoir si le pays dans lequel vous partez a signé une convention de Sécurité Sociale avec la France, et si vous entrez dans le champ d’application de cette convention.

            • Le pays a signé une convention de Sécurité Sociale avec la France, et vous entrez dans le champ d’application de cette convention : en cas de soins médicaux pendant votre séjour, vous pourrez bénéficier d’une prise en charge sur place de vos dépenses de santé, selon les modalités prévues par cette convention.
            • Le pays n’a pas signé de convention de Sécurité Sociale avec la France, ou vous n’entrez pas dans le champ d’application de cette convention :

            > En cas de soins médicaux urgents et imprévus pendant votre séjour, vous devrez régler les frais sur place.

            > Pensez alors à bien conserver toutes les factures et les justificatifs de paiement, et présentez-les en venant ou en écrivant à votre section ou à votre caisse d’Assurance Maladie, dès votre retour en France, accompagnées du formulaire de soins reçus à l'étranger.

            > Elle pourra éventuellement vous rembourser dans la limite des tarifs forfaitaires français.

            Nous vous conseillons également de vous renseigner auprès de votre banque (carte VISA ou autre), de votre voyagiste, ou de vos autres contrats d'assurance. En effet, ces organismes peuvent couvrir certains frais médicaux lors d'un voyage à l'étranger.

            Prévoyance

            Arrêt de travail

            Où dois-je envoyer mon arrêt de travail ?

            Je suis titulaire de l’Education Nationale :

            Vous conservez le volet 1 de l’arrêt de travail et vous adressez les volets 2 et 3 à votre administration.

            Je suis contractuel(le) à l’Education Nationale :

            Vous adressez les volets 1 et 2 dans une enveloppe à l’attention de votre Médecin Conseil, et le volet 3 à votre employeur ou au Pôle Emploi, si vous êtes chômeur indemnisé.

            !!! ATTENTION : vous devez  impérativement envoyer votre arrêt sous 48 heures si vous êtes assuré en Sécurité Sociale MGEN.

            A demi-traitement, la complémentaire MGEN propose-t-elle un complément de revenus ?

            La MGEN propose un complément de revenus sous forme d’allocations journalières et suivant certaines conditions.

            En savoir plus > Allocations journalières

            Je perçois une pension d’invalidité. La MGEN propose-t-elle un complément de revenus ?

            En cas d’invalidité, la MGEN complète votre pension par une allocation invalidité sans limitation de durée, si vous avez souscrit à l’offre globale MGEN.

            En savoir plus > Allocations Invalidité

            Accident de travail

            J’ai eu un accident de travail, quelle est la procédure à suivre ?

            Prenez contact avec votre employeur (la MGEN Régime obligatoire ne gère pas les accidents du travail et maladies professionnelles).

            Prestations d’action sociale

            Les actions solidaires

            En cas de difficultés professionnelles ou personnelles imprévues, la MGEN vous conseille et vous dirige vers la solution la mieux adaptée, et peut vous proposer des Aides financières exceptionnelles.

            En savoir plus > Les aides financières

            Prestations habitat

            Achat immobilier

            Vous projetez d’acheter un bien immobilier ? Découvrez la solution Logement de la MGEN

            Pour vous aider dans l'acquisition de votre résidence principale et secondaire, la MGEN vous propose des solutions économiques, sûres et accessibles.

            La caution Acquisition MGEN

            Vous  souhaitez acquérir un bien immobilier ou faire des travaux dans votre résidence principale dont vous êtes le propriétaire, et vous avez besoin d'une caution (cette caution vous évitera de prendre une garantie hypothécaire).

            Dans ce cas, la MGEN vous propose une caution sous certaines conditions, si vous empruntez auprès de l’une des banques partenaires de la MGEN.

            L’assurance emprunteur

            L'Assurance Emprunteur est une condition nécessaire à l'obtention d'un prêt. Elle est exigée par les banques qui cherchent à se protéger du risque décès, incapacité, invalidité de leurs emprunteurs. 

            La MGEN a souscrit pour ses adhérents une Assurance Emprunteurs avantageuse auprès de CNP Assurances.

            L’assurance chômage

            Dans un contexte économique et social fluctuant, si vous souhaitez vous mettre financièrement à l'abri en cas de perte d'emploi, la MGEN vous propose une Assurance Chômage.

            Facultative, elle est recommandée pour les non fonctionnaires (emprunteur ou co-emprunteur).

            Depuis le 6 juin 2013, si vous êtes mutaliste MGEN, découvrez dans votre espace personnel une nouvelle rubrique qui vous permet de suivre vos demandes de souscription, vos contrats et vos prestations.

            En savoir plus > Solution Logement

            Location immobilière

            Vous vous installez en location ? Découvrez les solutions Location de la MGEN

            Avec la MGEN, trouver votre logement, c'est plus facile. La MGEN vous propose deux solutions :

            • Le prêt installation MGEN-CASDEN : empruntez sans frais pour financer votre installation,
            • La caution locative : la solution pour louer votre premier logement.

            En savoir plus > Solution Location

            Retour haut de page

            Afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation, nous utilisons des cookies. Ces cookies sont stockés sur votre ordinateur dans des fichiers textes auxquels notre serveur accède. Ils ne contiennent aucune information sensible. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez une telle utilisation des cookies. En savoir plus

            Fermer