16-29 mars : « Santé mentale et discriminations » au cœur des Semaines d’Information sur la Santé mentale

Avec plus de 1 000 événements organisés partout en France pendant deux semaines chaque année, les Semaines d'Information sur la Santé Mentale (SISM) sont un moment fort permettant de sensibiliser le grand public au questions de santé mentale. Le groupe MGEN en particulier les sections départementales et les établissements de santé mentale s’inscrivent pleinement dans cette campagne nationale. En effet, la lutte contre les discriminations y compris des personnes malades et/ou handicapées psychiques et la conquête des droits font partie des nombreux combats menés par le groupe MGEN depuis son origine, seul ou en partenariat.

L’édition 2020 se déroule du 16 au 29 mars.

Un peu d’histoire…

Les SISM sont organisées au mois de mars depuis plus de 30 ans. Créées à l’initiative de l’Association française de psychiatrie (AFP) en 1990 et orchestrées depuis avec le soutien des pouvoirs publics, elles ont pour objectif de promouvoir le développement d’une véritable culture de la santé mentale, de favoriser la prévention et de faire connaître les ressources pouvant apporter un soutien ou une information de proximité.

Depuis 2014, les sections MGEN sont fortement mobilisées dans les territoires : membres de collectifs locaux des SISM aux côtés de multiples partenaires (collectivités territoriales, associations, centres hospitaliers, établissements scolaires,…), elles contribuent à la définition des actions (intervenants, outils pédagogiques…) ; sur le terrain, souvent aux côtés d’établissements de santé MGEN reconnus pour leur expertise de la prise en charge des pathologies mentales, les sections proposent, à destination de la communauté scolaire ou du grand public, de nombreuses activités (conférences, ciné-débats, café-psy, expositions, vidéothèques vivantes, ateliers d’écriture…).

31ème édition sur le thème « Santé mentale et discriminations »

Le thème des SISM 2020 aborde deux axes principaux :

  • Les discriminations engendrent de la souffrance psychique pour les personnes touchées, jusqu’à affecter leur santé mentale et nécessiter des soins
  • Les personnes concernées par les troubles psychiques sont particulièrement exposées à ces pratiques discriminatoires, en raison de leur état de santé mentale avéré ou présumé.

Quels sont les causes, les raisons et les mécanismes sociétaux, psychosociaux, individuels et collectifs à l’œuvre dans les discriminations et comment les déconstruire ? Comment les discriminations affectent-elles la santé mentale des individus ? Avec quelles conséquences ?  Comment accompagner les personnes victimes de discriminations ? Quels sont les recours contre les discriminations et quels organismes solliciter ?...  Toutes ces questions sont proposées par le collectif national des SISM pour échanger et débattre. Et pour appréhender certaines notions comme les stéréotypes, les inégalités ou les préjugés, connaître les principales formes de discrimination et les pistes d’actions pour les prévenir, le groupe MGEN a réalisé un « mémento santé » sur les discriminations, une autre façon d’ouvrir le débat, à disposition dans les sections départementales.

Plus d’information sur les SISM : www.semaines-sante-mentale.fr

en temps réel