#29 Chez MGEN, on consacre de nouveaux moyens à la santé mentale
MGEN santé mentale

MGEN occupe une place de référence en matière de prise en charge de la santé mentale. L’ouverture d’un lieu de soins dédié aux plus jeunes en 2022, la prolongation du remboursement des consultations psychologiques ou la création d’une direction nationale santé mentale pour MGEN et VYV3 témoignent de sa volonté d’agir toujours plus.

MGEN gère 10 établissements de santé mentale reconnus et soutenus par les pouvoirs publics. Ces structures s’engagent chaque jour à proposer des soins différenciés sans dépassements d’honoraires médicaux. Leur offre couvre l’ensemble du champ de la santé mentale.

Au sein de l’Institut MGEN de La Verrière (78), l’espace Passer’aile a ouvert ses portes début juin 2022. Ce nouveau lieu de soins psychologiques est dédié aux ados et jeunes adultes, une tranche d’âge où l’accompagnement fait souvent défaut en milieu hospitalier. Parmi ses multiples objectifs, on peut citer par exemple la prévention, pour éviter le décrochage scolaire/social et l’entrée dans des troubles psychiques ou bien la prise en charge spécialisée et le maintien dans le tissu d’origine…

Par son approche inédite, l’espace Passer’aile a pu concourir à l’appel à projets du Fonds d’innovation organisationnelle en psychiatrie. Ce fonds a pour vocation de financer des projets innovants par leur organisation ou les prises en charge proposées. L’espace Passer’aile a ainsi été sélectionné parmi les dossiers soumis au niveau national.

Un accompagnement qui s’inscrit dans la durée

Les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur le moral des Français ont mis en évidence les insuffisances et les inégalités dans l’accompagnement de la santé mentale. Des lacunes auxquelles MGEN a répondu dès 2021. 80 000 bénéficiaires ont en effet profité de l’accompagnement “4 consultations jusqu’à 60 €”, ce qui a représenté un budget de plus de 22 M€ pour MGEN.

En 2022, MGEN a poursuivi la prise en charge des consultations psychologiques en complément de la Sécurité sociale via “Mon Parcours Psy”. Ce dispositif offre une prise en charge aux personnes qui renoncent à consulter un professionnel de santé mentale pour des raisons financières. 1 Français sur 5 se trouve dans cette situation. “Mon Parcours Psy” permet aux personnes en souffrance psychique d’intensité légère à modérée de bénéficier d’un suivi et cela dès l’âge de 3 ans. Il leur suffit d’être adressées à un psychologue par leur médecin traitant grâce à un courrier ou de consulter directement un psychologue conventionné par ce dispositif.

Autre preuve de son engagement, la création d’une direction nationale santé mentale pour MGEN et VYV3. À sa tête, Samuel Galtié, nouveau directeur national santé mentale au sein de VYV3 et directeur des pôles Santé Mentale et Médico-social des établissements MGEN. Il travaille en étroite collaboration avec Marine Plantevin, directrice de l’Offre de soins MGEN et directrice du pôle Soins de VYV3.

 

 

Partager nos #preuvesMGEN2022

Découvrir plus de preuves

Prendre soin tout au long de la vie
progresser services en ligne