AVIS D'EXPERT

Notre kiné-ostéopathe
vous conseille

 Un contenu validé par

Richard Zarzavatdjian
Notre spécialiste Santé

Le podcast

    En choisissant de donner la parole à François Stévignon, kinésithérapeute-ostéopathe et spécialiste du mal de dos, nous vous proposons des conseils très pratiques sur les positions et postures à proscrire ou à privilégier pour soulager le dos. Des conseils qui marchent et vous aideront à limiter cette douleur, fréquente dans votre quotidien professionnel.

    Le mal de dos, c’est quoi ?

    Le mal de dos est, dans l’immense majorité des cas, une agression articulaire qui se traduit par des contactions musculaires. L’idée majeure est de veiller à garder des vertèbres en position moyenne, droite sans être rectiligne. Se tenir droit, c’est maintenir une colonne vertébrale en « S » avec une lordose lombaire et cervicale normale. À contrario, une position incorrecte est une position en rotation cervicale, ou torsade du cou, comme lorsque l’on est couché sur le ventre.

    On a des nerfs et des muscles qui partent de la colonne vertébrale, vers l’ensemble des membres. Parfois, des douleurs et des symptômes surviennent dans des parties du corps éloignées du dos. Ces douleurs peuvent être le résultat d’une mauvaise position du rachis. Ainsi, on peut avoir des fourmillements dans les doigts quand on a dormi à plat ventre ou des douleurs dans la mâchoire quand on a lu au lit en courbant les cervicales.

    Les principaux symptômes du Mal de dos :

    • Douleur plus ou moins intense dans le bas du dos
    • Raideur ou tension musculaire dans le dos
    • Sensation de brûlure ou de picotement le long de la colonne vertébrale
    • Douleur qui irradie vers les jambes
    • Ces douleurs peuvent s’intensifier après une activité physique ou une journée de travail.

    FRANÇOIS STÉVIGNON

    On a des nerfs et des muscles qui partent de la colonne vertébrale, vers l’ensemble des membres. Parfois, des douleurs et des symptômes surviennent dans des parties du corps éloignées du dos. 

    Comment prévenir le mal de dos quand on est soignant ?

    Quand on porte, on soulève ou quand on monte un malade, on doit veiller à avoir des vertèbres en position moyenne. Il est toujours important 

    de bien gainer son dos, plier les genoux, se pencher avec un dos droit, verrouiller sa colonne et, ainsi, protéger son dos avant d’avoir mal.

    Quelles postures adopter à la maison ? 

    Si on parle du mal de dos de façon globale, il ne faut pas seulement prendre en compte l’activité sur le lieu de travail comme vecteur de la douleur 

    mais aussi le comportement à la maison. Ainsi, certaines postures génèrent une tension douloureuse et nous poussent à nous repositionner correctement. Par exemple, si je suis en train de bricoler sous mon évier, je vais sentir une douleur de plus en plus importante quand je suis dans une position inconfortable. D’autres douleurs sont indolores sur le moment mais peuvent alimenter une douleur ultérieure. C’est la position délétère de l’endormi sur un canapé en position assise, dos rond et muscles vertébraux au repos. Le réveil peut alors s’accompagner d’un torticolis.

    Attention à ces positions inadaptées à la maison qui peuvent faire beaucoup de bien sur le moment mais se révéler extrêmement toxiques à court terme. 

    Les causes du mal de dos

    Chez les soignants les causes du mal de dos peuvent être multiples (facteurs physiques et psychologiques) :

    • Mauvaise posture lors de la manipulation des patients ou de l’utilisation d’équipements lourds
    • Répétition de mouvements qui sollicitent le dos
    • Port de charges lourdes sans utiliser les techniques de levage appropriées
    • Mouvement brusque
    • Manque d’activité physique ou de renforcement musculaire du dos
    • Stress et tension émotionnelle

    L’essentiel pour votre dos

    • Se tenir droit comme un S
    • Se tenir prêt du patient lorsqu’on l’aide à se lever
    • Plier les genoux pour soulever une charge lourde, en maintenant le dos droit
    • Adopter également les bonnes postures à la maison
    • Muscler son dos

    Il est important que les soignants prennent soin de leur dos pour éviter les douleurs et les blessures chroniques. La plupart des maux de dos se résolvent entre quelques jours et quelques semaines avec des soins appropriés et sans chirurgie. Mais si malgré toutes les précautions, la douleur s’installe, consultez un médecin ou un praticien agréé pour un diagnostic et un traitement appropriés.

    En première ligne

    Le témoignage
    de Mylène,
    infirmière en EHPAD

    → Je découvre

    Conseils fitness et bien-être, dédiés aux soignants

    Le coin du coach 

    Prendre soin 
    de son dos, 
    au quotidien

    → Je découvre

    J'ai mal là 

    Les racines 
    du mal de dos

    → Je découvre

    Partager sur les réseaux sociaux


    Prendre soin de soi avec les offres MGEN

    • Un forfait Médecine douce inclus dans votre complémentaire santé pour soulager les maux liés à votre métier.
    • Une offre de Bienvenue avec 6 mois offerts dont 3 mois la 1ère année d’adhésion à la mutuelle MGEN Santé Prévoyance Hospitaliers, 2 mois la 2ème et 1 mois la 3ème.
    • Un accès à la solution Vivoptim qui propose un coaching personnalisé pour vous aider à soulager vos douleurs et améliorer vos habitudes de vie. 

    Découvrez l’offre dédiée à votre fonction

    Vous êtes soignant et vous voulez en savoir plus sur nos offres MGEN ?

    Echanger avec un conseiller     Faire un devis