#37

Nous contribuons à faire avancer la recherche pour la santé de tous

La recherche en santé publique étudie la santé globale d’une population en prenant en compte les approches préventives, curatives et éducatives. Elle aborde de nombreux sujets tels que la prévention des maladies ou l’amélioration de la santé physique et mentale. Pour répondre aux besoins individuels et collectifs qui s’expriment, le champ des actions à entreprendre est vaste.

Il y a 20 ans, en créant la Fondation d’entreprise MGEN pour la santé publique, nous avons souhaité apporter notre contribution à la recherche dans ce domaine. Notre Fondation participe à une meilleure connaissance de la santé des populations, et notamment celle de nos assurés. Différents thèmes de recherche ont été abordés depuis sa création : le vieillissement, la santé mentale, la consommation de soins et son coût, les comportements de santé, les risques psychosociaux, les troubles de la voix… Aujourd’hui, plusieurs études majeures sont engagées, dont celles liées à la cohorte Constances auprès de 200 000 volontaires affiliés au régime général. 

Mieux protéger la santé des éducateurs…

Depuis le début de la crise sanitaire, les personnels de l’éducation ont relevé de nombreux défis professionnels, humains et logistiques. Des questions se posent quant aux répercussions sur leur santé à court et long termes. Il est donc essentiel de dresser un état des lieux des facteurs de risque pour la santé.

Notre Fondation a ainsi engagé une large étude sur les déterminants professionnels de l’état de santé des personnels d’éducation et de recherche comparés à d’autres salariés. Pour ce travail, elle s’appuie sur les données de la cohorte épidémiologique Constances gérées par l’Inserm. Les volontaires de Constances sont invités à réaliser un examen de santé tous les cinq ans et à répondre à un questionnaire chaque année. Les premières études portent sur les comportements de santé et la santé physique et mentale des personnels de l’éducation. L’extension récente de l’étude au dispositif SAPRIS (“Santé, perception, pratiques, relations et inégalités sociales en population générale pendant la crise COVID-19”) pour un sous-échantillon d’enseignants apportera un précieux éclairage sur l’épidémie du Covid-19 et les répercussions sur l’écosystème “éducation”.

À cela s’ajoute en 2021, dans le cadre d’une collaboration avec le réseau Éducation et Solidarité, la réalisation de la première édition d’une enquête internationale auprès de plus de 8 000 enseignants dans 6 pays (Belgique, France, Gambie, Maroc, Mexique et Québec/Canada).

L’ensemble de ces recherches a contribué à identifier des leviers efficaces de promotion de la santé des personnels de l’éducation.

…mais aussi la santé d’autres populations

Outre les personnels de l’éducation, notre Fondation s’est intéressée aux travailleurs de plateformes avec la réalisation d’une enquête interrogeant leurs caractéristiques socio-professionnelles et leurs besoins en matière de protection sociale. L’activité physique et le bien-être des enfants fait aussi partie des sujets étudiés par notre Fondation : un projet de recherche évaluatif sur un dispositif “Rue aux enfants” vise à améliorer les opportunités pour le jeu libre et actif dans l’espace public, en partenariat avec des associations et la Mairie de Paris. 

Partager nos #preuvesMGEN2021

Découvrir plus de preuves

Progrès social & santé

Avec MGEN Demain, nos équipes œuvrent pour accélérer notre développement et le pérenniser. […]

Au service de l'intérêt général

Nos réponses solidaires et performantes ont séduit de nombreux acteurs de l’ESS en 2021. […]

Prendre soin tout au long de la vie

Nous avons la conviction que la performance de nos collaborateurs est liée à leur bien-être. […]