Problèmes de voix : quand consulter ?

La voix est un élément essentiel au quotidien, elle peut même être votre outil de travail. Il est donc essentiel d’en prendre soin quotidiennement. Malgré tout, il peut arriver que notre voix appelle au secours, mais, il n’est pas toujours évident d’identifier ces situations nécessitant l’intervention d’un professionnel de santé.

Qu'est-ce que l'on entend lorsque ça ne va pas ?

  • On vous dit que votre voix a changé et parfois, vous sentez que votre voix s'est altérée. Elle peut être, rauque, soufflée ou voilée, éraillée, stridente ... etc.
  • Vous n'arrivez plus à parler aussi fort qu'autrefois et constatez une diminution de l’intensité maximale de votre voix.
  • Pour ce qui est de chanter, vous constatez que vous n’avez plus d'aigus.

Qu'est- ce que l'on ressent ? Les sensations

  • Des problèmes de voix vous obligent à modifier votre comportement vocal et à « pousser pour que ça sorte ».
  • Vous avez des sensations douloureuses à la gorge de type picotements ou assèchement.
  • Vous êtes enroué constamment.
  • Vous êtes régulièrement sans voix (aphone).
  • Inspirer vous fatigue et assèche votre gorge. Votre respiration est toujours haute et mobilise uniquement le haut de votre thorax et vos épaules. Vous pouvez parfois ressentir des contractions musculaires dans le dos (au niveau des trapèze).
  • Vous avez des tensions, voire des douleurs au niveau du cou, des épaules qui entraînent une diminution de la mobilité du larynx.
  • Vous avez l’impression d’être inefficace lorsqu’il vous faut parler longtemps, fort ou chanter. • Vous commencez à rythmer votre vie en fonction des efforts vocaux à fournir.
  • Lorsqu'il vous faut raconter une histoire à un enfant, par exemple, vous n'arrivez plus à imiter la voix des différents personnages.
  • Vous n'arrivez pas toujours à aller jusqu'au bout de vos phrases et parler vous essouffle ! C'est ce qu'on nomme la diminution du temps maximum de phonation.

Si vous constatez que certains de ces signaux vous gênent depuis plus de 3 semaines, alors, n'hésitez pas à consulter un ORL ou un phoniatre. Jamais un de ces praticiens ne trouvera abusif votre déplacement. Mieux vaut prévenir que guérir !

Expérimentez !

Prenez soin de votre voix quotidiennement grâce à l’application Vocal’iz.Amusez-vous à lire une histoire à haute voix pendant quelques minutes en essayant de « mettre le ton ». Parvenez-vous à lire l’histoire du début à la fin sans ressentir de fatigue ? Parvenez-vous à parler aussi fort du début jusqu’à la fin ? Arrivez-vous à produire toutes les intonations que vous souhaiteriez ? Vous sentez-vous essoufflé ?

en temps réel