MGEN déploie des outils pour la santé vocale

MGEN aime la voix et la voix le lui rend bien !

Les professionnels de la voix, tels que les enseignants, sont souvent confrontés à des « hauts et bas de la voix ». Ceux-ci peuvent constituer, au mieux, un inconfort, au pire un véritable drame dont les effets sont parfois durables et délétères tant sur le plan psychique que sur le plan organique.
Lancée depuis plus de 20 ans dans une politique de prévention des troubles de la voix chez ces professionnels, MGEN a peu à peu engrangé de précieux acquis sur la question et mobilisé le réseau phoniatrique français autour d’elle pour l’accompagner dans sa croisade pour la bonne santé vocale. De ces aventures sont nés peu à peu des concepts, comme celui de « risque vocal professionnel » propre à MGEN et des supports pédagogiques et de prévention

« Voix un capital à préserver »

Le livret « Voix, un capital à préserver » tout d’abord, support national de prévention, a été réalisé par le Dr Lise Crevier-Buchman, ORL/phoniatre, praticien hospitalier à l’hôpital Foch, chercheuse au CNRS, Corinne Loie, orthophoniste chargée de prévention et le Dr Christophe de Sèze, ORL/phoniatre, longtemps praticien au Centre Médical MGEN de Paris.

Petit livret pratique d’une trentaine de pages, « Voix, un capital à préserver » s’est vu validé par l’Education Nationale et la Fédération Nationale des orthophonistes.

De l’anatomophysiologie aux bonnes pratiques vocales à utiliser en classe. Il renseigne sur :

  • Les pathologies les plus fréquemment rencontrées chez l’enseignant et pourquoi,
  • Les différents comportements vocaux,
  • Les signaux d’alerte
  • Les bases élémentaires d’hygiène vocale pour conserver une voix saine et fonctionnelle

Enfin, partant du principe que la question de la voix de l’enseignant ne peut s’envisager retirée de son contexte, un dossier entier est consacré à la pratique vocale professionnelle en classe. On trouve des réponses simples et concises à plus de 15 questions fréquemment posées par les enseignants eux-mêmes : comment juguler la fatigue vocale après une journée de classe ? Devant une classe très agitée, comment ne pas brutaliser sa voix ? Que faire pour retrouver ses aigus quand on les a perdus ? Comment parler fort sans que la voix ne devienne stridente et criarde ? Quel comportement vocal adopter pendant les séquences en extérieurs ? etc.

Découvrez le livret « Voix, un capital à préserver »

« Port du masque et pratique vocale professionnelle »

2020 a obligé à un changement important dans les modes d’exercices professionnels : le port du masque.

S’appuyant sur les travaux de chercheurs du CNRS, MGEN a aussitôt présenté un guide d’adaptation de la pratique vocale professionnelle au port du masque, afin d’enrichir cette collection.
Ce livret « Port du masque et pratique vocale professionnelle » a pour objectif d’aider tous les orateurs professionnels à mettre en place les bonnes pratiques permettant d’atténuer les désagréments vocaux provoqués par le port du masque.
Quels sont les risques pour la voix de porter un masque en parlant longtemps et dans une intensité soutenue ? Quel masque porter ? Quelles règles d’hygiène respecter ? Comment augmenter sa tolérance vocale et respiratoire au masque ?

Les solutions évoquées portent à la fois sur la technique vocale et sur les ressources de la communication non verbale, de la modulation vocale, celles possibles de la pédagogie, mais aussi celles qui résultent d’un aménagement pertinent de sa classe et de la capacité à utiliser un amplificateur de voix adapté.

Par ce petit ouvrage, MGEN a tenu à rendre hommage aux professionnels de la voix en mettant à leur disposition les dernières connaissances en la matière. Elles sont issues des laboratoires du CNRS et transmises par les Directeurs de recherches eux-mêmes, tels le Pr Antoine Giovanni, ORL/phoniatre, chef de service du service ORL de l’Hôpital La Timone à Marseille, directeur de de l’unité Marseillaise du CNRS « Paroles, langage et voix » et Nathalie Heinrich-Bernardoni de l’antenne du CNRS de Grenoble.

Découvrez le livret « Port du masque et pratique vocale professionnelle »

Une fois encore, MGEN prouve sa proximité avec la recherche et la science. Elle confirme son constant souci de répondre aux préoccupations de ses adhérents de façon qualitative et novatrice.

Rédigé par Corinne LOIE, orthophoniste chargée de prévention MGEN

en temps réel