Les bonnes pratiques pour un air sain à la maison

Nous passons d’habitude environ 80% de notre temps dans des lieux fermés et en particulier au sein de notre logement. En cette période de confinement, nous sommes plus présents et souvent plus nombreux que d'habitude à la maison. L'ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) rappelle que l'air intérieur peut être jusqu'à 5 fois plus pollué que l'air extérieur. La faute aux nombreux polluants, souvent invisibles mais bien présents dans nos logements.

10 minutes chaque jour suffisent pour renouveler votre air intérieur !

L’aération quotidienne est indispensable pour renouveler l’air intérieur et réduire la concentration des polluants dans votre logement. Les recommandations officielles préconisent d’aérer chaque jour, été comme hiver, minimum 2 fois 10 minutes toute la maison ! Ouvrez vos fenêtres, de préférence le matin ou le soir car c’est là que le pollen est moins présent dans l'air extérieur.

En confinement, aérer est encore plus important que d’habitude, les polluants pouvant être plus nombreux au sein du logement.

Aérer réduit aussi une autre source indirecte de pollution : l’humidité. En respirant, un adulte produit environ 55g. de vapeur d’eau par heure ! Encore une bonne raison de ne pas oublier d’ouvrir la fenêtre chaque jour en complément de la ventilation, elle aussi très importante pour assurer un renouvellement permanent de l’air intérieur.

Les produits vendus sous forme de sprays par exemple ne purifient pas l’air mais y déposent des particules qui, une fois mises en suspension, retombent partout dans votre maison et laissent donc des résidus du produit dans votre environnement intérieur. La seule solution : l’aération !

N’abusez pas des bougies ou de l’encens

Vigilance sur tous les produits qui « brûlent » : combustion = pollution, quel que soit le produit utilisé (papier d’Arménie, bâtons d’encens, bougies) même de très bonne qualité ou « naturels ». C’est la combustion qui va créer de nombreux polluants dans l’air que nous allons respirer. Ces produits, tout comme les parfums d’intérieur ou les sprays n’améliorent pas la qualité de l’air mais la dégradent. Ils sont à utiliser avec prudence et parcimonie et à éviter si une personne plus sensible (bébé, jeune enfant, personne asthmatique, allergique…) est présente dans la maison. Pour les personnes n’ayant aucune sensibilité ou allergie, la diffusion d’huiles essentielles peut être une option. Mais comme les autres produits, même si elles sont naturelles, elles peuvent être allergisantes et irritantes. A utiliser avec précaution, ponctuellement (pas plus de 10 minutes et une fois par jour) et bien aérer ensuite.

Les produits ménagers sont loin d’être anodins !

Les désinfectants sont faits pour désinfecter, pas pour nettoyer. Ils sont préconisés lorsqu’il y a un risque infectieux. Si tout le monde va bien à la maison et qu’il n’y a pas de présence de pathogènes identifiés (virus ou bactérie), ils sont inutiles voire nocifs pour notre santé.

Pour le ménage régulier du logement, des produits simples et naturels seront tout aussi efficaces et « pollueront » beaucoup moins l’air intérieur que des produits contenants des molécules chimiques ou des parfums. Souvenez-vous que « le propre n’a pas d’odeur » ! Bicarbonate de soude, savon noir, citron, vinaigre blanc… peuvent être utilisés sans risques. Cependant, quel que soit le produit utilisé, pensez toujours à aérer pendant et après le ménage. De même pour toute autre activité qui pourrait créer des polluants dans l’air intérieur : bricolage, rénovation, cuisine, entretien des plantes intérieures, etc.

Enfin, vous pouvez nettoyer plus souvent (avec de l’eau, du savon et du vinaigre par exemple) les appareils-objets de la maison manipulés régulièrement et par plusieurs personnes : téléphones, télécommandes, etc.

SOURCES :

Guide de la pollution intérieure, Ministère de la santé et des sports
http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Guide_INPES_Pollution_de_l_air_interieur.pdf
Un air sain chez soi ADEME. https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-un-air-sain-chez-soi.pdf
Un bon air chez moi Quiz, Ministère de la Transition écologique et solidaire.
http://www.unbonairchezmoi.developpement-durable.gouv.fr/

en temps réel