Le soleil : sachons en profiter

L’envie de profiter des beaux jours et du soleil est cette année surement encore plus forte que d’habitude. Le soleil est l’allié de notre santé mais il faut adopter les bons comportements pour en profiter sans danger, avec plaisir !

Pourquoi et comment se protéger ?

Le rayonnement ultraviolet est totalement invisible pour l’œil humain et ne procure aucune sensation de chaleur. On est exposé sans s’en rendre compte. Il existe deux types de rayonnements ultraviolets :

  • Les UVA qui pénètrent profondément dans la peau et qui accélèrent son vieillissement. Cela accentue l’apparition et le développement des rides et taches brunes.
  • Les UVB qui agissent au niveau de l’épiderme en stimulant la production de mélanine. C’est ce qui donne le teint hâlé.

Les UVA et les UVB en trop forte dose provoquent des coups de soleil et peuvent causer des dommages irréversibles sur la santé. Même bronzé, il faut continuer de se protéger. En effet, l’exposition aux rayonnements UV est la cause principale des cancers de la peau. On compte 15500 nouveaux cas de mélanome et 1800 décès par an. L’incidence a triplé ces 20 dernières années.

Pour se protéger, il suffit d’adopter des gestes simples. L’intensité des UV est liée à l’horaire d’exposition et non à la chaleur ressentie : lorsque le soleil est au plus haut, les rayons UV sont les plus dangereux. Pour limiter les risques, évitez de vous exposer entre 12h et 16h.

Les enfants et les adolescents sont plus vulnérables face au soleil. Ils ont une peau et des yeux plus fragiles et s’exposent plus souvent. Ils doivent être particulièrement protégés.

Un T-shirt sec, un chapeau à bords larges et des lunettes de soleil constituent la panoplie la plus sûre et la plus simple contre les rayons UV.

En plus des vêtements, la crème est un filtre indispensable aux rayons du soleil. Pour limiter les risques, elle doit être appliquée systématiquement après la baignade. Attention, la crème ne permet pas de s’exposer plus longtemps !

Quelques points de vigilance

  • Les séances d’UV en cabine de bronzage ne préparent pas votre peau au soleil et l’effet cancérigène est renforcé. Le bronzage artificiel n’a pas le même effet protecteur que le bronzage naturel car il est plus superficiel. La fréquentation des cabines de bronzage est donc fortement déconseillée.
  • La crème solaire ne suffit pas à protéger votre peau du soleil et ne permet pas de s’exposer plus longtemps.
  • “L’écran total” n’existe pas : Même les produits solaires les plus efficaces ne filtrent pas la totalité des UV.
  • Même bronzé, il faut continuer de se protéger : le bronzage est une « barrière » naturelle mais il ne filtre qu’une partie des UV.
  • Le risque n’est pas lié à la sensation de chaleur : méfiez-vous des fausses impressions de sécurité lorsqu’il fait plus frais, sous un ciel nuageux ou avec du vent.
  • La réverbération du sol est d’intensité variable : L'herbe, la terre et l'eau réverbèrent moins de 10% du rayonnement UV alors que la proportion peut atteindre 80% pour la neige fraîche, environ 15% pour le sable sec d'une plage et 25% pour l'écume de mer.

Le soleil : la meilleure source de vitamine D !

Les rayons du soleil nous apportent la vitamineD3, qui active notre système immunitaire. La vitamine D permet l'absorption et l'utilisation du calcium et du phosphore ; elle est responsable de la qualité de nos os et de nos dents, et impacte notre état psychosomatique. Elle est également essentielle pour le bon développement de l’enfant.Pour en profiter, il faut s’exposer au soleil pendant 15 à 20 minutes, trois fois par semaine. Le tout en restant vigilants aux points évoqués plus haut.

La vitamine D se retrouve également dans ce que nous mangeons : le poisson ou encore les œufs et les céréales sont des aliments avec un fort apport, il ne faut pas s’en priver !

Adoptons les bonnes attitudes et profitons des plaisirs retrouvés de nos activités au soleil !

Article rédigé par la Dr Milena DIKOVA, dermatologue MGEN

en temps réel