Parole d’enseignant : la rentrée 2020

La rentrée scolaire de septembre sera sans nul doute exceptionnelle. Enseignants et élèves vont voir leurs relations modifiées. La MGEN a donné la parole à un enseignant qui nous partage son regard sur sa première rentrée scolaire.

Interview de Mélissa, professeur agrégée de SVT depuis juillet 2020

1. Cette rentrée est votre première rentrée, comment la préparez-vous ?

Je prépare la rentrée en me mettant à jour sur les programmes du lycée récemment changés par la réforme, et je me remets en tête les programmes de collège. Je me renseigne aussi sur les expériences d’autres professeurs plus expérimentés, qui partagent leurs conseils et recommandations avec les nouveaux venus. Aussi, après l’année de préparation au concours qui a été éprouvante, j’essaie de me reposer pour démarrer l’année au meilleur de ma forme.

2. Les mesures imposées post covid et cette crise d’une manière générale vous font elles envisager votre pratique différemment ?

En effet, en temps « normal » le métier d’enseignant implique de côtoyer les élèves de près, par exemple en passant dans les rangs pour vérifier que le travail avance, de passer du temps avec eux lors des travaux de groupe ou en îlots, ou encore de feuilleter les pages du livre ou du cahier avec eux pour leur montrer un point particulier. Et nous avons été formés à cette pratique du métier. Tout cela ne sera certainement plus possible dans les mêmes conditions, et je devrais repenser les séances afin de réduire les contacts. Aussi, dans ma discipline (Sciences de la Vie et de la Terre), les travaux pratiques durant lesquels les élèves sont par binôme devront être modifiés afin de réduire autant que recommandé par les directives les manipulations et les échanges de matériel.

3. Communiquer (auprès des élèves) sera-t-il différent ?

Oui, je pense que la communication sera différente. Dans le cas de maintien de cours à distance, la communication par mail et par vidéo sera privilégiée. La gestion de classe en sera aussi modifiée.

4. Quel est votre ressenti sur cette rentrée ? Avez-vous des inquiétudes sur ce “moins” de proximité ?

Je ressens une certaine inquiétude concernant cette rentrée. D’une part, du fait de la pandémie, les concours et donc l’affectation des stagiaires ont été décalés dans le temps par rapport à ce qui se faisait habituellement. Je risque donc d’avoir connaissance des niveaux auxquels je devrai enseigner seulement deux semaines avant la rentrée, ce qui ne laisse que peu de temps pour préparer les cours. D’autre part, l’épidémie peut évoluer à tout moment ; les mesures sanitaires pourraient être durcies, chamboulant encore les conditions de travail alors que justement, nous apprenons le métier. J’espère que nous serons suffisamment accompagnés et formés en ce sens.

Sur la diminution de la proximité, je m’inquiète pour les élèves qui en ont besoin pour apprendre, ou pour s’impliquer. Je pense qu’il faudra que j’arrive à recréer cette proximité d’une autre façon.

en temps réel