Échanger avec d’autres et maintenir le lien social

L’isolement des personnes âgées, mis en lumière avec la canicule de 2003, est l’une des menaces majeures qui pèsent sur les seniors. Les études montrent que les liens sociaux représentent un facteur clé pour « bien vieillir », dans la mesure où ils impactent la santé, le maintien de l’autonomie et le goût de vivre. Pouvoir échanger, partager, donner et recevoir, c’est essentiel pour se sentir relié aux autres, vivant. Les liens que l’on tisse avec les autres stimulent aussi notre créativité et attisent notre curiosité.

Garder les liens

De nombreuses activités permettent de lutter contre l’isolement passant par l’altruisme, la solidarité, la fraternité, l’attention à l’autre. Mais comment faire pour multiplier les « gestes passerelles » ?
Un premier levier : le contact téléphonique. Appelez votre fille, petit-fils, voisin ou ami d’enfance : quelques minutes suffisent pour égayer votre journée.

MGEN s’engage tout au long de l’année avec des campagnes téléphoniques auprès d’adhérents âgés isolés grâce à la campagne « Proximité mutualiste ». Pendant cette période particulière, MGEN a lancé une campagne plus large d’Accompagnement mutualiste. Le Groupe mobilise toutes ses énergies pour être aux côtés de ses adhérents face à la crise sanitaire, en prenant de leurs nouvelles par téléphone et en leur proposant des services adaptés à leurs besoins.

Des initiatives portées par des associations permettent également de rompre l’isolement social ; et notamment celle de France Alzheimer « Une lettre, un sourire » pour les personnes en EHPAD ou en résidence. Le principe ? Une lettre envoyée, c’est un sourire pour une personne isolée.

Agir ensemble

Enfin, le rapport GUEDJ rappelle ces actions simples qui peuvent être réalisées pour maintenir un lien :

  • Téléphoner régulièrement aux proches fragiles et âgées (famille, amis),
  • Prendre des nouvelles sur la situation de ses voisins (à travers la porte, en les appelant au téléphone),
  • Proposer son aide pour les besoins essentiels (courses...),
  • Avertir les acteurs locaux de leur situation si la situation apparaît problématique,

Les gestes barrière que nous devons tous respecter (pas de contact physique, pas d’entrée dans les domiciles, etc.) ne doivent pas empêcher de maintenir les liens !

SOURCES

Dr Marie-Françoise Fuchs Présidente d’honneur de l’association Old’up https://www.oldup.fr/ Solitude et Isolement des personnes âgées. L’environnement solidaire. Erès, sous la direction de Philippe Pitaud. 2012
Lutter contre l’isolement des personnes âgées et fragiles isolées en période de confinement. Rapport d’étape n°1 et principales recommandations de la mission confiée par Olivier VERAN, ministre des solidarités et de la santé à Jérôme Guedj. 5 avril 2020 https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_no1_j._guedj_-_05042020.pdf

en temps réel