Conseils pratiques contre les douleurs lombaires quotidiennes

Les problèmes de douleurs dorsales sont très répandus et font partie du quotidien d’une grande partie de la population. Or, certaines postures que nous adoptons habituellement, notamment au travail, peuvent engendrer des douleurs dorsales plus ou moins sévères.

Lombalgie, définition et facteurs de risque

Le terme « lombalgie » décrit les maux qui se manifestent en bas du dos (région lombaire) et pouvant descendre sur les fesses, les cuisses voire jusque derrière les genoux. Il existe deux types de lombalgie : symptomatique, c’est à dire due à une maladie, et commune (du quotidien). Les facteurs de risques de la lombalgie commune sont multiples :

  • L’âge,
  • La sédentarité,
  • Les contraintes physiques liées à l’activité professionnelle,
  • Des facteurs psychosociaux, pouvant favoriser la chronicité de la douleur

Idées reçues et bonnes pratiques en cas de douleurs

Le premier réflexe généralement adopté lorsque la douleur se manifeste est de limiter les mouvements. Il s'agit là d’un comportement courant qu’il faut remplacer par la reprise de l’activité physique, si la douleur reste supportable. En effet, rester immobile allonge la durée de la lombalgie. En effet, une activité physique régulière assure l’entretien des muscles dorsaux, améliore la souplesse des ligaments et peut empêcher la chronicité ou la récidive de la douleur. Il convient toutefois de ne pas pratiquer une activité au hasard mais d’en choisir une adaptée à son état et d’en modérer l’intensité en fonction de la douleur ressentie. Le médecin traitant ou un coach sport-santé diplômé peuvent proposer des exercices adéquats. Une autre option possible est la kinésithérapie active. Elle permettra de reprendre une activité physique de façon sécurisée et progressive. Par ailleurs, si la douleur devient importante et/ou récurrente, il est recommandé de consulter son médecin avant tout exercice.

Entre les épisodes douloureux

Au quotidien, il est important de repenser certains gestes et certaines positions : se baisser, s’asseoir correctement en voiture ou au travail, soulager son dos en adoptant la bonne position la nuit … En effet, la lombalgie est souvent causée par des comportements, postures ou habitudes qui sur-sollicitent les lombaires provoquant alors des douleurs plus ou moins sévères. Si les douleurs persistent, il est conseillé de se rapprocher d’un professionnel de santé spécialisé. De plus, maintenir ou reprendre une activité physique adéquate et régulière limite l’apparition de la lombalgie. Enfin le suivi par un professionnel de santé en cas de lombalgie chronique assure une prise en charge dans la durée.

en temps réel