Confinés, prenez le temps de respirer !

Que nous soyons en télétravail ou en chômage technique, le confinement s’accompagne d’une réduction drastique des activités à l’extérieur. Or celles-ci servent souvent de soupape aux tracas et tourments de la vie ordinaire. Privés de perspectives d’évasion immédiate, nous ressentons encore davantage le besoin d’aller prendre l’air. Pour cause, la dilatation jouissive des poumons dont s’accompagne la sensation de liberté et l’exposition à l’air frais est une des bases de notre santé physique et mentale.

Respirer, une fonction vitale et bénéfique

Respirer a de réels bénéfices sur notre équilibre tout entier. Outre le fait d’oxygéner nos cellules, d’améliorer le fonctionnement des organes digestifs, et d’éliminer les déchets toxiques, cela permet d’équilibrer notre posture et de faire rayonner notre voix. Respirer diminue aussi la production de noradrénaline, une des hormones responsables du stress.
Enfin, « bien » respirer permet de se connecter à son corps, de se détendre pour retrouver la sérénité, loin des constructions mentales.
En situation de confinement, travailler notre respiration au calme chez nous, peut donc apporter la détente et le bien-être dont notre corps, a besoin. Cela peut permettre de trouver en nous l’air qui nous manque autour de nous. Le flux et le reflux du souffle ne sont-ils pas justement un aller et retour perpétuel entre le dedans du corps et l’extérieur !

« Où va le souffle va le mental »

Expérimenter consciemment ce va et vient est d’ailleurs la base de nombreuses pratiques corporelles à vertu relaxante telles que le yoga, la sophrologie, la relaxation, la méditation. C’est aussi la base technique sur laquelle s’appuient la plupart des arts martiaux orientaux, tous les sports et arts tels que le chant et le jeu théâtral.
Notre souffle est en prise directe avec nos émotions et la philosophie du yoga (reconnu pour gérer le stress) pose d’ailleurs ce principe : « où va le souffle va le mental ». Le yoga se travaille à partir de postures auxquelles il convient impérativement d’associer le souffle, voire parfois le son. De nombreuses techniques s’en sont inspirées, autant pour calmer le mental que pour améliorer sa posture, gagner en détente corporelle et en paix intérieure.

Comment “bien” respirer ?

Il est fréquent d’entendre dire, par des professeurs de chant, ou de théâtre « Il faut apprendre à respirer ». Or si nous ne savions pas respirer, serions-nous en vie ? Y-a-t-il une « bonne » respiration ? Et comment s’y prendre ?
Profitons de cette période de confinement pour partir à la rencontre de ce qui signe notre présence et prouve que nous sommes en vie.
Vocal’IZ, application mobile disponible sur tous les Stores et véritable coach en la matière, peut y aider petits et grands de tous profils. L’application propose en effet de nombreux exercices visant à relaxer, détendre mais aussi gérer différemment son souffle.
Ces exercices se pratiquent n’importe où et n‘importe quand. Ils ne nécessitent aucune compétence particulière, ni aucun matériel spécifique. Une vidéo filmée d’un coach montrant l’exercice permet tout d’abord de le visualiser avant de le réaliser soi-même guidé en temps réel par la voix du coach.

Ainsi, l’exercice « Trouver un souffle libre », remède à bien des idées reçues sur la « bonne respiration » vous fera prendre conscience des caractéristiques de votre souffle, tout en vous donnant des pistes personnalisées pour son optimisation.
Les exercices « Travail de la respiration abdominale » et « La balance » favoriseront l’émergence du souffle bas et latéral. « Placer la voix sans pousser sur le souffle » aide à une meilleure coordination de la voix et du souffle.
Pour se détendre, « Détente et contraction », et « détente » de la nuque procurent une détente appréciable de zones souvent tendues. Ceux qui souhaitent associer le son au souffle trouveront également "Lifting pour la détente vocale", "Bâiller pour ne pas perdre la voix", "Préparer le corps à sonner", "Résonner en détente"…. Afin que confinement ne rime désormais plus jamais avec abattement !

en temps réel