Fermer
Accueil > Le Groupe MGEN > Actualités et presse > Toutes nos actualités > Prix de l'Initiative laïque passée, présente 2013
dimanche 13 octobre 2013

Prix de l'Initiative laïque passée, présente 2013

16ème édition BLOIS - Du 10 au 13 octobre 2013

Le Prix de l'Initiative laïque passée/présente est un concours organisé dans le cadre des Rendez-vous de l'Histoire de Blois, conjointement par la MGEN, la MAIF et la Casden.

Il distingue des initiatives ou des actions témoignant d'une "défense et illustration" des valeurs de la laïcité, en accord avec l'esprit de la loi de 1905.

Pour la neuvième année consécutive, la MGEN, associée à la CASDEN et à la MAIF, dans le cadre de leur partenariat avec «Les Rendez-vous de l’Histoire» de Blois, dont la 16e édition a eu lieu du 10 au 13 octobre 2013,  a organisé le «Prix de l’initiative laïque passée et présente».

Ce prix, doté financièrement (3 000 euros), récompense une initiative témoignant d’une « défense et illustration», dans le passé comme dans le présent, des valeurs de laïcité et de tolérance, valeurs humanistes attachées à l’esprit de la loi de 1905.  Le jury composé de personnalités du monde de l’histoire, de la sociologie, l’éducation, l’économie sociale, se réunit fin septembre pour désigner le lauréat.

Le lauréat 2013

Le Prix 2013 a été remis au film documentaire « Les 3 vies du Chevalier", réalisé par Dominique Dattola, développé et produit par l’association AZOTH Studio.

Treize années de travail, plus de 100 collaborateurs bénévoles, près de 1 000 pièces étudiées, 120 heures de rushes…Dans son documentaire, Dominique Dattola « éclaire l’évolution de la liberté de conscience depuis l’ancien régime de droit divin jusqu’à la séparation des églises et de l’Etat en suivant les rebondissements de l’affaire emblématique, l’affaire n°23, dite «La Barre», un procès instruit en France en 1766, qui continue de défrayer la chronique ».

L’objectif de ce film est de faire apprécier au grand public combien la laïcité est une vertu cardinale, vivante et moderne de la cohésion sociale de notre République.

Les lauréats des années précédentes

2012

Martine Cerf et Marc Horwitz, pour le «dictionnaire de la laïcité» qui rassemble les contributions d’une cinquantaine de chercheurs, d'historiens, de juristes, de sociologues, de journalistes et de responsables politiques.

2011

L'ADRIC (Agence de Développement des Relations Interculturelles pour la Citoyenneté) pour ses projets en milieu scolaire autour du projet «Jeunes pour l’égalité».

2010

Nicole Lucas et Vincent Marie pour leur ouvrage "Médias et mémoires à l’école de la République" qui constitue un apport innovant à l’enseignement de l’histoire.

2009

Mme Joss Berger Tancerel. Elle a conçu un ouvrage dialogue avec un universitaire (Michel Berges) visant à alerter l'opinion sur les menaces qui pèsent sur l'école : "ECOLE MATERNELLE : CRI D'ALARME" à paraître aux éditions Erès (Toulouse).

2008

L'association "Mémoires vives" qui œuvre par ses spectacles et ses interventions en milieu scolaire, à la transmission de la connaissance de l'histoire et de ses liens avec les réalités sociales, économiques et culturelles du monde moderne.

2007

L'historien Marc Sorlot, spécialiste de l'histoire politique de la Troisième République, pour sa biographie sur Léon Bourgeois, membre fondateur du parti radical socialiste sous la IIIème république, premier président de la Société des Nations, et théoricien du solidarisme.

2006

L'Amicale laïque de Concarneau. Créée en 1936. elle a été distinguée pour l'ensemble de son travail de recherche sur la laïcité, et pour ses actions en faveur de la défense de l'idéal laïque.

2005

L'association "Solidarité laïque" a reçu le prix pour son livre "Mondialisation, identités, citoyenneté... et la laïcité !".

Le site des rendez-vous de l'Histoire

Retour haut de page