Soignants

3 soignants sur 10

Se font vacciner contre la grippe chaque année
C’est insuffisant, considérant le risque de contamination en milieu hospitalier.

Carte

Comme chaque année, la grippe se propage sur tout le territoire. Certaines régions sont plus menacées que d’autres. Soyez vigilants.

Limitons la
propagation
du virus

On peut mesurer la contagiosité d’une maladie par le taux de reproduction de base (R0).
Pour la grippe saisonnière le niveau est de 2 à 3, c’est-à-dire qu’une personne malade contamine en moyenne 2 à 3 autres personnes. La vaccination de près de 70% de la population permet d’obtenir une barrière protectrice.

Pourquoi hésiter ?

Seringue

Je doute de son efficacité

En France, la grippe représente 2 millions de cas, dont 9000 mènent hélas au décès. C’est un chiffre alarmant, d'autant plus que le virus revient chaque année. Aucun vaccin n’est efficace à 100% et le vaccin contre la grippe n’échappe pas à la règle. Néanmoins, il permet de réduire jusqu’à 60% le risque d’infection. Chaque année sa composition est modifiée pour s’adapter aux mutations des souches virales.

Le vaccin fait partie des "mesures barrières" pour lutter contre la propagation de la grippe. Hygiène des mains, masque et vaccin sont le trio de protection indispensable pour lutter contre la transmission de la maladie.

Propagation

Je suis en forme

La grippe peut toucher chacun d’entre-nous, avec des conséquences, une gravité sur la santé, différentes.
En se vaccinant on protège les personnes les plus vulnérables qui nous entourent. La vaccination crée une barrière qui freine la reproduction du virus et sa propagation dans la population. Même si vous êtes en forme et ne faites pas partie des personnes dites « à risque » : vous êtes concerné.

En tant que professionnels d’un établissement, d’un centre de santé ou médico-social, vous êtes en contact quotidien avec une population dite fragile et/ou à risque.

Thermomètre

J’ai peur des effets secondaires

Il existe quelques effets secondaires bénins liés à une vaccination, plus fréquemment rougeur ou douleur au point d’injection et, chez 5 à 10 % des vaccinés, fièvre, douleurs musculaires ou légères nausées. Ces réactions disparaissent au plus tard après quelques jours.
Le risque allergique est rare car aucun adjuvant ni aluminium n’est utilisé dans sa fabrication. Enfin, le risque de développer une maladie grave est beaucoup moins important en ce vaccinant, qu'en attrapant la grippe.
À titre d’exemple, le syndrome de Guillain-Barré, une maladie auto-immune grave, est évoqué 1 fois sur 1 000 000 de personnes vaccinées alors qu’il peut survenir 1 fois sur 25 000 personnes grippées.
Le risque avec la grippe est donc 40 fois supérieur, la vaccination vous protège.

Calendrier

Je n’ai pas le temps

Pour vous faire gagner du temps, votre établissement vous propose des séances de vaccination gratuite. Renseignez-vous auprès de votre direction.

Mes vaccins

Carnet

Pour faciliter le suivi de vos vaccinations, découvrez Mes Vaccins, un partenaire MGEN, et créez un carnet de vaccination pour vous-même, vos enfants ou vos proches.

Rendez-vous sur mesvaccins.fr.

Pour plus d’informations :

Ministère des Solidarités et de la Santé :
www.solidarites-sante.gouv.fr

Assurance Maladie : www.ameli.fr