Image MGEN

Alerte au chikungunya en Polynésie française

Depuis octobre 2014, l’épidémie de chikungunya sévit en Polynésie française.

Le bureau de veille sanitaire de Polynésie française a annoncé mercredi 12 novembre " au moins 4000 à 5000 cas diagnostiqués. " On recense également 65 cas d'hospitalisation et un cas sévère.

Rappelons que cette maladie infectieuse tropicale est transmise par le moustique Tigre provoquant principalement de la fièvre et des douleurs musculaires et articulaires sévères. 

Quelques gestes simples permettent de se protéger : vêtements longs, répulsifs cutanés, insecticides sur les vêtements, moustiquaire,  épandages d’insecticides et élimination des gîtes larvaires potentiels (eaux stagnantes, déchets).

en temps réel